• Mathématiques

    Les chiffres au service de la vie!!!

    pars à la rencontre de Carine Jacquemin

  • Les mathématiques, ça t'intéresse ?

    Apprends-en davantage !

  • Les mathématiques existent depuis l'Antiquité!!!

     

    Aristote, Euclide, Pascal, Newton, Descartes,... Autant de mathématiciens connus!!!

    Mais qu'en est-il aujourd'hui? A quoi servent les mathématiques en 2021?

  • Qu'est-ce qu'un mathématicien ?

    Aujourd'hui, les mathématiques apparaissent à la fois comme une science vivante qui se développe rapidement et comme un outil pour de nombreuses disciplines scientifiques et activités économiques. C'est une science vivante; le rythme des découvertes nouvelles en mathématiques est plus rapide que jamais. C'est un outil: les mathématiques s'appliquent en effet à un large éventail de domaines allant de la physique à l'économie en passant par l'informatique, la météorologie, la biologie, la médecine, l'écologie, les télécommunications...

  • L’Informateur de l'OIP :

    Carine Jacquemin : Je travaille actuellement comme actuaire dans une compagnie d'assurances. J'ai d'abord fait une licence en mathématiques à Namur pour poursuivre l'actuariat à Louvain-La-Neuve.

    J'ai choisi les mathématiques car je pense qu'elles peuvent aider à mieux comprendre le monde qui nous entoure dans des domaines aussi variés que l'astronomie, l'économie, la physique, la nature...

     

  • 6 questions pour Carine

    pour en savoir plus sur le métier de mathématicien

  • 1) Pourquoi avoir choisi ce métier ?

    En dehors de la recherche pure, les mathématiques n?est pas un métier mais plutôt un domaine de compétences qui permet d'accéder à d'autres métiers comme l'actuariat, la physique, l'astronomie, l'informatique, l'ingénieurie... Un mathématicien peut aussi bien travailler en entreprise, en recherche, que dans l'enseignement. En tant que chercheur, analyste ou développeur en entreprise il sera amené à gérer des problèmes, anticiper le futur ou encore proposer des solutions au travers de l'automatisation d'outils, la gestion de données, l'établissement de prévisions ou le développement de nouvelles technologies. Par ailleurs, dans les banques et les assurances, ces professionnels sont souvent appelés dans le développement des nouveaux produits et de leur tarification, pour calculer les évolutions de rentabilité, modéliser les engagements pour prédire les évènements futurs.

  • 2) Avec qui travaille-t-on dans ce métier?

     

    Le mathématicien peut travailler avec beaucoup de personnes différentes suivant le secteur dans lequel il évolue : Informaticiens, comptables et financiers, industriels, astronomes, médecins, physiciens, biologistes, climatologues, géologues ou encore l'armée... et bien sûr des étudiants. Il y a de nombreux débouchés et beaucoup de spécialisations.

    Pour ma part, je travaille comme actuaire.

     

    Un actuaire est un professionnel spécialiste de l'application du calcul des probabilités et de la statistique aux questions d'assurances, de prévention, de finance et de prévoyance sociale. À ce titre, il analyse l'impact financier du risque et estime les flux futurs qui y sont associés. L'actuaire utilise des techniques issues principalement de la théorie des probabilités et de la statistique, pour décrire et modéliser de façon prédictive certains événements futurs tels que, par exemple, la durée de la vie humaine, la fréquence des sinistres ou l'ampleur des pertes pécuniaires associées. Il est aussi garant de la rentabilité des activités de la compagnie et de la solvabilité de cette dernière pour lui assurer la pérennité.

     

  • Pose toutes tes questions à Carine

    en rejoignant son équipe "Microsoft Teams"

  • 3) En QUOI consiste cette profession?

     

    Le mathématicien peut-être engagé dans une institution scientifique, économique ou financière ou dans un centre de recherche d'une université en mathématiques pures ou appliquées, en statistique ou encore dans une branche scientifique proche (astronomie, physique...) mais peu importe le secteur, le mathématicien doit avoir certaines qualités :

    • Esprit matheux, goût pour les chiffres.

    • Intérêt pour les technologies et outils informatiques.

    • Capacités de raisonnement.

    • Rigueur, précision et méthode.

    • Esprit d'analyse et de synthèse.

    • Réactivité et proactivité.

    • Patience.

    • Autonomie et sens de l'organisation.

    • Ouverture d'esprit et créativité.

    Le mathématicien peut occuper des postes très divers suivant le secteur d'activité, tels que chercheurs, analystes, développeurs, enseignant mais peut également occuper des fonctions de management.

  • 4) OU cette profession s’exerce-t-elle ?

    Le métier de mathématicien peut s'exercer dans un centre de recherches, dans un amphithéâtre/classe, dans une compagnie d'assurances, une banque, dans le secteur industriel, en entreprises de conception et modélisation... Bref, c'est très varié et c'est justement ce qui rend ce métier si intéressant...

  • 5) QUAND exerce-t-on cette profession ?

    Le métier de mathématicien peut se faire directement après une formation de type court (3 ans) ou de type long (2 ans de Bachelier & 2 ans de Master) qui peuvent être suivies par un doctorat suivant le domaine vers lequel on veut se diriger. Pour plus d'informations sur les études, vous pouvez vous reporter aux sites des différentes écoles et universités:

    https://www.unamur.be/sciences/etudes-mathematique

    https://uclouvain.be/fr/facultes/sc/math

    ...

  • 6) COMMENT devenir mathématicien

    et rester au top dans sa profession?

    Comme déjà évoqué plus haut, le métier de mathématicien est exigeant et requiert, après la formation initiale amenant à la profession, une formation continue pour rester au top durant toute sa carrière. Il est important de se tenir informer et de mettre à jour ses connaissances.

     

    Les formations en cours de carrière restent primordiales suivant 3 axes stratégiques:

    1. Les nouvelles techniques et technologies.
    2. Les nouveaux concepts.
    3. Les nouvelles méthodes.
    Ces formations peuvent prendre des formes diverses (séminaires, conférences, partage d'expérience) et sont soit organisées directement par les entreprises, soit à suivre de manière autonome.
  • Tu souhaites prendre contact avec Carine ?

    Pose-lui toutes tes questions !